« Au sénégal, les gens sont pressés de divulguer… »

Le président Macky Sall a posé la première pierre de la polyclinique de l’Hôpital Principal de Dakar. Il en a profité pour s’exprimer sur le secret médical qui est de plus en plus piétiné dans notre pays.

«Nous devons revoir la question du secret médical au Sénégal. Dans ce pays, les gens sont pressés de dire ce dont souffre une personne. J’ai vu telle personne dans tel lieu, il a la covid etc. Ce n’est pas normal.

Le corps médical ne doit aucunement divulguer la maladie d’une personne, encore moins une tierce personne. Le secret  médical sera fondamental pour cette policlinique. Parce que désormais nous voulons que, du président de la République au citoyen lambda, personne n’ait plus à sortir du pays pour aller se soigner ailleurs.

Car certains ont peur du regard des autres et préfèrent sortir du pays pour se soigner à l’étranger afin que leur dignité ne soit pas déflorée et exposée. Nous essaierons d’assurer la préservation du secret médical ici dans cette polyclinique.»

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 10 =