Me Abdoulaye Tine : « Nous allons prendre la Cour à témoin. C’est à dire que nous allons encore malgré tout ressaisir la Cour pour demander d’ordonner au Sénégal de suspendre… »

Le Président de l’Union Sociale Libérale (USL) ne lâche pas le morceau. Ses recours pour la suppression du parrainage snobé par les hautes juridictions du Sénégal, il entend retourner devant la Cour de Justice de la CEDEAO.

Me Abdoulaye TINE l’a annoncé au cours d’une conférence de presse organisée ce lundi 4 juillet par son parti. « Nous allons prendre la Cour à témoin. C’est à dire que nous allons encore malgré tout ressaisir la Cour pour demander d’ordonner au Sénégal de suspendre ce processus électoral qui a été ordonné sur la base d’une violation », soutient -t-il.

Publicité

En effet, pour l’avocat, les Sénégalais ne peuvent pas aller aux urnes sur la base d’un code électoral qui entérine le parrainage rejeté par ladite Cour.  « Nous persistons à croire que le processus électoral doit être arrêté », lance-t-il.

 A l’en croire, « on ne peut pas estimer installer une chambre qui va produire de la légalité sur la base d’une illégalité originale et d’une illégitimité quoi qu’il en soit ». Sinon, estime-t-il, le mandat des députés qui seront élus à l’issue de ce scrutin ne serait pas légal.

WALFNet

Source

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
19 + 2 =