Transport en commun : Les restrictions finalement levées

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a, par arrêté numéro 020475 du 15 septembre 2020, annoncé la levée de certaines mesures restrictives sur les transports en commun. En somme, les chauffeurs sont maintenant autorisés à faire le plein.

Afin de lutter contre la propagation de la pandémie du Coronavirus, le ministère du Transport avait pris un certains nombre de mesures restrictives. Certaines de ces mesures ont été levées ce mardi par arrêté ministériel.

En effet, l’arrêté indique que l’embarquement des passagers dans les bus, minibus, autocars et taxis effectuant le transport public ou privé de voyageurs se fait dans le respect du nombre de places autorisées pour chaque catégorie de véhicules. « En toute circonstance, il est interdit d’admettre à bord d’un véhicule de transport de voyageurs un nombre de passagers qui empêche la fluidité de l’ouverture et de la fermeture des portes dudit véhicule », dit-on dans l’arrêté. Lequel mentionne que le conducteur du véhicule de transport public de voyageurs doit assurer une circulation permanente et suffisante de l’air dans le véhicule, tout au long du trajet, notamment par l’ouverture des dispositifs d’aération dont il est pourvu.

Cependant, l’article 2 de l’arrêté indique que le port du masque de protection répondant aux normes est obligatoire dans les véhicules ou espaces accessibles au public et affectés au transport public de voyageurs ou de marchandises.

De même, le document renseigne que l’obligation du port de masque s’applique à tout conducteur d’un véhicule de transport public de voyageurs ou de marchandises et à tout agent employé ou mandaté par un exploitant de service de transport en commun dès lors qu’il est en contact avec le public. Cette obligation s’applique à tous les passagers à bord d’un véhicule de transport public.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 8 =