Munitions saisies au Port: Un responsable venu d’urgence de Grèce arrêté, de nouvelles découvertes explosives.

Les Sénégalais ne sont pas au bout de leurs surprises concernant les munitions de guerre d’une valeur de 3 milliards de Fcfa saisies au Port de Dakar. Les douaniers ont découvert que le navire « Eolika » transportait 1356 tonnes de tôles et plaques laminées à chaud et froid ainsi que des tôles galvanisées dans deux cames; mais aussi et surtout trois containers placés côte à côte dont les numéros ont été retapés et modifiés avec de la colle.

Pire, rapporte Libération dans sa livraison de ce jeudi, les images de la vidéosurveillance montraient des membres de l’équipage, Ovhuk Vitaly, Podgorodetskyi et Trofimov Vadym, trafiquant en pleine nuit les numéros des containers en les décollant et recollant à l’aide d’autocollants.

Les douaniers ont dénombré deux millions d’unités de balles réelles de calibre 5,56 mm, soit une valeur de 2 500 000 000 Fcfa ; cent mille unités de balles à blanc de calibre 5,56 mm, soit une valeur de 5 000 000 Fcfa et un million cent mille unités de balles réelles de calibre 9mm pour une valeur de 831 000 000 Fcfa. Ce qui fait un total de plus de 3 milliards Fcfa.

Venu d’urgence d’Athènes (capitale de la Grèce), Theodore Rellos, responsable de Marine Corp et designate persona shore manager du navire, a été arrêté.

Au-delà de la procédure pénale, la Douane réclame 14,066 milliards de Fcfa à l’équipage du « Mv Eolika ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
24 + 8 =