Kolda : les populations se plaignent de la cherté des prix des moutons

Dans la capitale du Fouladou, les populations se plaignent de la cherté des prix des moutons. Ces bêtes sont cédées à des prix différents, allant de cent mille à six cent cinquante mille francs CFA. 
Au grand foirail installé au quartier Bouna élevage dans la commune de Kolda, les acheteurs qui font des va-et-vient ne cessent de se plaindre des prix jugés trop élevés.  » Cette année les moutons sont trop chers ici, même les plus petits sont vendus à des prix très chers » se désole Mouhamadou Sow Kandé. Ce chef de ménage dit avoir fait quatre jours de rotation sans encore trouver un mouton à cause des prix chers. Lui emboîtant le pas, Aissatou Baldé accompagnée de son mari, appelle le gouvernement à trouver un système pour permettre aux chefs de ménage démunis de trouver des moutons et sacrifier à la tradition. 
Fonctionnaire de son état, cette dame de dit déçue des prix qu’elle trouve sur le marché du mouton. Du côté des vendeurs, on se plaint de la rareté des acheteurs et déjà les propriétaires des bêtes pensent aux conditions de retour au bercail si le nombre des moutons invendus est important. Djiby Sow est un des leurs. « Je suis venus avec beaucoup de moutons et déjà je réfléchis sur comment rentrer avec ces moutons qui ne sont pas achetés », a-t-il déclaré. Ajoutant que les acheteurs doivent comprendre que dans ce pays, tout est cher et que les moutons sont vendus dans ce contexte. Toutefois, les moutons sont encore en grand nombre dans les différents points de vente qui ne connaissent pas d’affluence du côté des acheteurs.

Source

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
6 ⁄ 3 =