Honorable Decroix, personne ne vous croit !

La finalité d’une telle modification est de corriger les limites pour assurer au mieux la gouvernances pays  dans les domaines relatifs à la sécurité, la santé, l’économie  en cas de catastrophes naturelle ou sanitaires en astreignant au moins la liberté de nos concitoyens.

Le caractère d’urgence et de soudaineté demande qu’on évite la lourdeur de toujours recourir à l’assemblée nationale pour une prorogation du délai de l’état d’urgence ou de l’état de siège après épuisement du délai de 12 jours.

Ainsi, il est donné à l’autorité administrative compétente, sans que soit proclamé l’état d’urgence ou l’état de siège, la possibilité de prendre des mesures visant à assurer le fonctionnement normal des services publics et la protection des populations.

Voilà la quintessence de la modification de la loi .

En quoi dépouille-t-elle l’Assemblée nationale de ses prérogatives ?

En quoi remet- elle en cause la liberté des citoyens ?

Peut-elle viser un autre objet différent de ceux cités expressément par la loi ?

D’abord nous rappelons à l’honorable député Mamadou Diop Decroix que le projet en question a été bien soumis à l’approbation de la représentation parlementaire qui l’a voté dans son écrasante majorité.

Ensuite, c’est pout éviter autant que faire se peut les régimes de l’état d’urgence et de l’état de siège qui sont des régimes policiers très contraignants pour les citoyens parce que étroitement liés à la sécurité intérieure et à l’ordre public.

Enfin il est clairement dit qu’on ne peut recourir à pareilles situations qu’en cas de « catastrophes naturelles ou sanitaires ».

Pourquoi vouloir trouver à la loi d’autres objets fantaisistes ou à la limite  purement politiciens ?

Honorable Decroix, tu  sais bien que le Président Macky Sall dispose déjà d’une majorité très confortable à l’Assemblée nationale qui lui garantit le vote de tout projet de loi soumis à l’Assemblée nationale pour l’intérêt national, comme ce fut le cas lors de la modification de la loi 69-29.

C’est pourquoi tous ceux qui sont en train de vociférer sur la modification de ladite loi sont tout simplement de mauvaise foi .

Arrêtez de faire croire que vous êtes plus patriotes et plus soucieux de défendre les intérêts des Sénégalaises et des Sénégalais.

Le Président Macky SALL n’a de leçons de recevoir de personne, surtout de cette race de politiciens comme Mamadou Diop Decroix.

Ce dernier a la mauvaise réputation de toujours trahir ses anciens compagnons.

Ce fut le cas avec celui avec qui il a cheminé depuis 1973 et dont il était le bras droit à AJ/ PADS, Landing SAVANE, à qui il tourna le dos pour des intérêts financiers et carriéristes que lui offrait son nouveau allié, le Président Abdoulaye WADE.

Ce fut encore le cas avec ce nouveau maître qu’il finira par trahir pour s’allier à Idrissa SECK à l’élection présidentielle  de 2019.

Tu es donc l’illustration parfaite du proverbe italien : « Celui qui est capable de tromper une fois est traître pour toujours. »

Alors, traître garde tes leçons pour toi !

Ibrahima Baba SALL

Député Maire de Bakel.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =