Direction de la LONASE : Lat Diop envoie les jeunes du département de Kanel au Chômage

 

La situation était grave, elle devient de plus en plus grave à cause de certaines autorités qui s’abusent de leur nomination politique permettent de renvoyer les jeunes diplômés au chômage pour des raisons infondées non valable. Lui, c’est Lat Diop , l’actuel directeur général de LONASE est un pion de la précarité des jeunes au Sénégal , il est un vecteur du chômage des jeunes .
Pire, il y a 12 mois de cela que des jeunes du département de Kanel sont envoyés au chômage. Depuis l’Hexagone où je me trouve actuellement, cette situation ne me laisse pas indifférente. Diantre ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi le nouveau directeur de la LONASE, Lat Diop use de ses pouvoirs, pour suspendre les contrats d’embauche des jeunes et les rangés dans son tiroir.
Alors que tous ces jeunes exaspérés privent de leurs emplois sont des sénégalais, et la majeur partie d’entre eux ont le niveau de Master.
Avant même d’être embauche la plupart de ces jeunes ont travaillé là-bas pendant 3 bonnes années en se donnant corps et âmes pour relever le défi. Tenez-vous bien, c’est cette pilule amère qui sera servie aux jeunes après des années d’accompagnage.
« A titre de mesure conservatoire, les décisions d’embauche établies depuis le 01 mars sont suspendues jusqu’ à nouvel ordre » lit-on dans la note de service de la direction de la LONASE. Tout ce scenario est survenu après le départ de la boite de l’ancien directeur Amadou Samba Kane au mois de mai 2020 . Ce dernier appelle à faire valoir ses pensions de retrait avait signé des contrats en bonne et due forme. Mais son successeur à son arrivé a tout bonnement ferme le robinet sans respect les clauses du contrat .
Pour autant, la jeunesse sénégalaise particulièrement celle du département de Kanel est affaiblie comme jamais elle ne l’a été le long de son histoire. Elle est devenue une jeunesse malheureuse l’agneau de sacrifice, rongée aussi par multiples périls sans sauvetage.
Si aujourd’hui nous voyons que les jeunes prennent des pirogues, saccagés les biens publics. Tout cela résulte simplement leur manque de considération par certaines de nos autorités. Ils sont fatigués, abusés sur des illusions d’avoir trop attendu, ils n’ont plus d’espoir à rester dans leur propre pays.

Comme cela ne suffit pas, Lat Diop a employé ses jeunes pendant 26jours sans être rémunérés. Parmi les jeunes je peux citer 13 personnes qui sont aujourd’hui sans emploi et risque de prendre les pirogues, si rien n’est fait.
De surcroit, le chômage plonge la jeunesse dans les pires quêtes d’idéal à la merci de toutes les tentations et invitations délétères. Nous sommes désolés mais le constat est plus qu’alarmant. Les jeunes sont désespérés et ne savent plus quoi faire de leur vie.

Je lance un appel au ministre de la tutelle et à l’inspection du travail de voler au secours des jeunes dans le désarroi. J’interpelle par la même occasion le président Macky Sall et la population Sénégalaise que Lat Diop n’est pas un unificateur ni encore un responsable qui plaide à l’employabilité des jeunes. Cette situation doit cesser dans notre pays qui brille par sa cohésion et son téranga . Il faut qu’on arrête de politiser l’employabilité des jeunes de quelques bords, ils soient .Si le Sénégal aspire à émerger donc il faut employer les jeunes

Bounda Dioum
Ancien employé de la LONASE
Ville : Creil en France
E-mail : bounda95@hotmail.com

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 12 =