Bougane Gueye Dany, responsable du mouvement d’opposition Gueum Sa Bopp, se positionne sur l’échiquier politique quelques mois avant les élections locales.

Après avoir disséminé dans Dakar 200 affiches publicitaires comportant son image et le nom de son parti pour appeler les Sénégalais à s’inscrire sur les listes électorales, il a été convoqué ce lundi au commissariat central de Dakar.

Il y a reçu une lettre du préfet qui indique que cet « affichage comportant des messages politiques » est une violation de la loi relative à la publicité et qu’elle est de « nature à créer des troubles à l’ordre public à travers des actes de vandalisme ». Le préfet demande alors à ce que ces affiches soient retirées dans un délai de 24 heures, c’est-à-dire avant ce mardi 24 août dans la matinée.

Bougane Gueye Dany explique à RFI avoir « pris acte de la lettre » et que ses avocats « prendront les dispositions idoines ». Mais le patron du groupe médiatique D-média n’a pas l’intention d’enlever ces affiches et ajoute qu’il lui « reste la télévision et la radio » pour inciter les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 14 septembre prochain.