3ÈME MANDAT, MOUVANCE PRÉSIDENTIELLE : Le ‘’Landing authentique’’ viole l’omerta

Le débat sur le troisième mandat est de temps à autre relancé au sein des médias dans une dynamique qui renvoie à une orchestration savamment huilée.

Pour éviter que les Sénégalais n’oublient ce débat, très souvent, quelqu’un y revient, en parle, et c’est souvent pour alléguer, d’une façon péremptoire, que le Président Macky peut le faire.

Cette fois-ci, c’est Me Babou, qui, du haut de son piédestal, avance l’argument de la recevabilité de la candidature du Président Macky Sall. Et il n’est pas n’importe qui. Il est juriste, avocat mais surtout hommes politique expérimenté.

Et cette dernière qualification aurait dû l’inciter à se dire que c’est une assertion qui pollue dangereusement l’atmosphère au Sénégal et comme le recommande le Président de la République lui-même, il fallait être prudent sur la question. Que nenni. Me Babou se lance. Et, peut-être qu’il est en phase avec Macky lui-même. Car, après tout, il n’est pas exclu et c’est fort possible, que nous soyons en présence de ballons de sonde, lancés pour préparer l’opinion à cette éventualité.

Et comme nous sommes au Sénégal où les hommes politiques surprennent souvent, c’est une forte personnalité de la majorité qui a réagi pour prendre le contre-pied de Me Babou. Et ce n’est pas non plus n’importe qui. Car, il s’agit de Landing Savané de And-jëf/PADS-Authentique.

Le gauchiste, devenu compagnon discret de Macky, est formel, lors d’une rencontre ce samedi lors avec le directoire de son parti.

Landing, d’une façon claire et sans ambages est contre toute velléité de la part de Macky de briguer un troisième mandat.

Une position qui est en porte à faux avec la ligne dégagée au sein du parti au pouvoir l’Alliance pour la République mais également, par ricochet, au sein de la majorité.

A notre connaissance, jusqu’ici, aucun leader de la majorité ne s’est prononcé contre le troisième mandat ? Beaucoup pour ne pas dire que tous sont restés discrets par rapport à une question qui fâche.

D’ailleurs le leader de Macky 2012 Me Moussa Diop qui avait osé dire qu’il n’en avait pas droit, a été limogé immédiatement de son poste de Directeur générale de la société de transport Dakar Dem Dikk.

Comme quoi, qui se frotte, s’y pique. Le troisième mandat, on n’en parle pas si on est allié de Macky sauf pour dire qu’il peut bien le faire. Car, tous ceux qui le disent, ne sont pas du tout sanctionnés.

Alors, Landing risque-t-il d’être sanctionné dans son compagnonnage avec Macky ? Evidemment, oui.

Donc, l’homme a pris son courage à deux mains. Il a pris ses responsabilités pour rappeler à Macky que ce débat est derrière nous. Et que lui-même, sans oublier son Ministre de la Justice de l’époque, avait dit que s’en est fini pour lui en 2024. Que c’était son dernier mandat.

Et que, sans doute, le ‘’ni oui ni non’’ a été une forme de reculade, ce qui, entre autres manœuvres, a semé la zizanie dans la tête des sénégalais s’agissant de cette question.

Alors, nous avons retrouvé le Landing que nous connaissions au temps de Abdou Diouf, celui qui était tellement à cheval sur les principes, nationaliste à loisir et qui refusait même la main-tendue du régime de l’époque pour entrer dans le gouvernement.

Tout pour dire que les sénégalais ont besoin en effet que leurs leaders politiques ne changent pas comme des caméléons et qui ne violent pas allégrement, à tout de bout de champ, les principes pour lesquels ils s’étaient battu.

L’appartenance à un camp quel qu’il soit, ne doit pas empêcher les uns et les autres de défendre la vérité, la république, la constitution du pays.

Certes, il y a des avantages à préserver, mais la paix et la stabilité du pays sont les meilleurs garants d’un épanouissement individuel et collectif.

Si toutes les forces vives de la Nation adoptent ces principes, il sera rare de voir un quelconque Président de la République oser interpréter les dispositions constitutions en sa faveur ou modifier le  texte fondamental à sa guise. Une gymnastique très prisée en Afrique.

Nous ne devons jamais perdre l’esprit du 23 juin, cette dynamique unitaire autour de la défense des valeurs de la République.

Et, à ce propos, Landing est resté ‘’authentique’’…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 3 =