DÉCLARATION À LA PRESSE DE LA COALITION JOTNA.

La Conférence Nationale des Leaders (CNL) de la Coalition JOTNA/Patriotes pour l’Alternative a tenu une Assemblée Générale Ordinaire (AGO) ce samedi 17 Octobre 2020 de 10h00 à 13 h au siège de PASTEF sis sur la VDN (Dakar). L’AGO a été dirigée par M Bruno d’Erneville (Parti pour l’Action Citoyenne), Président de la CNL.

À l’entame de la réunion, la CNL a adressé ses chaleureuses félicitations au Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha MBACKÉ, et à la Communauté Mouride, suite à la bonne organisation des célébrations de la 126 ème édition du Grand Magal de Touba.

La Coalition réaffirme sa solidarité et soutien total au Président Ousmane Sonko et à PASTEF, et regrette les charges contre eux sur des questions secondaires par rapport aux problèmes sociaux et économiques de l’heure que vit le peuple sénégalais.
Les leaders de la Coalition ont échangé notamment sur le plan d’actions de l’installation des instances de la Coalition au niveau des départements et des communes puis la préparation des élections locales à venir. La Conférence se réjouit de l’arrivée de nouveaux partis politiques et mouvements dans la Coalition. Elle félicite et encourage les leaders de JOTNA pour leurs actions de terrain au quotidien et leurs interventions médiatiques dans l’intérêt du peuple sénégalais.
À cet égard, la Coalition JOTNA apporte son soutien fraternel et indéfectible au Président Ousmane Sonko et au parti Pastef les Patriotes victimes de cabales et d’acharnement crypto personnel de la part de l’appareil politico-administratif du régime de Macky Sall, qui en proie à l’affolement fait fi de l’éthique, de la vertu et de l’élégance républicaines.

Comme à son habitude, l’Assemblée Générale s’est prononcée sur diverses questions d’actualités. Nous pouvons cependant en retenir deux :
1 : Echec de la gouvernance de la Coalition Benno Bokk Yaakar
La Coalition JOTNA déplore l’échec total de la politique économique et sociale Benno Bokk Yaakar sur son échec total qui s’illustre par
Un chômage massif des jeunes (48% !) au 3ème rang MONDIAL juste derrière la Syrie et le Burkina FASO selon l’OIT (Organisation Internationale du Travail). La politique de l’emploi du Sénégal est un désastre et tout porte à croire que cela va s’empirer à cause d’un pilotage à vue de l’économie et d’une mauvaise gestion des richesses nationales et ressources naturelles. Le dernier exemple en date est l’octroi nébuleux par le gouvernement de licences de pêche à des navires étrangers décrié par le dernier rapport de Greenpeace . Cette politique de gestion des ressources naturelles au profit des intérêts étrangers viola la constitution et jette nos jeunes par milliers vers l’émigration clandestine au moyen de pirogues de fortune et au péril de leur vie ( plus d’un millier de jeunes sénégalais arrivés en moins d’un mois sur les côtes espagnoles des Canaries).
une corruption généralisée et endémique et une mal gouvernance tant au niveau local qu’au niveau central ;
une fragilisation de nos institutions et notamment de la Justice ;
un manque de préparation et d’anticipation face aux catastrophes comme les inondations,
des investissements publics coûteux et mal étudiés (TER, PUDC, BRT)
Une augmentation exponentielle de l’insécurité dans les villes et le monde rural etc.
La Coalition JOTNA fustige l’attitude passive et laxiste des parlementaires de Benno Bokk Yaakar face aux dérives récurrentes de leurs collègues :faux monnayage , appel à la violence politique, conflits d’intérêts, trafic d’influence etc. Elle invite l’Assemblée Nationale, à la faveur de la reprise de ses activités, de prendre en charge pleinement ses prérogatives constitutionnelles particulièrement son rôle de contrôle de l’action gouvernementale et d’évaluation des politiques publiques.
Afin d’éclairer la lanterne de nos compatriotes sur la situation réelle du pays, la coalition JOTNA invite la Coalition BBY à un DÉBAT PUBLIC médiatisé . Le peuple a besoin de VÉRITÉ et de BONNE GOUVERNANCE et nous sommes là pour le rappeler à ce régime.
2 : Situation politique hors du pays
Les pays voisins vivent des moments d’une gravité exceptionnelle :
En Guinée, les élections de ce week end sont lourds de dangers après une candidature de trop du Président Alpha CONDÉ pour un troisième mandat qui a déjà causé nombreux morts dans des manifestations populaires.
En côte d’Ivoire, le Président OUATTARA également brigue un troisième mandat envers et contre tous et au prix de nombreuses victimes dans les manifestations pré électorales.
La Coalition JOTNA suit avec beaucoup d’attention tous ces développements dont l’origine commune, faut-il le rappeler est la volonté manifeste des chefs d’Etat à poursuivre leur mandat à la tête des Etats au prix de manipulations des textes fondamentaux et d’une mise au pas des institutions de la République.
Elle interpelle la CEDEAO et l’Union Africaine et leur demande plus d’intransigeance vis-à-vis de ces chefs d’Etat et d’affirmer un principe intangible de limitation à deux mandats pour nos Etats..
La Coalition JOTNA a salué la libération du Président Soumaïla Cissé et lui souhaite un bon retour parmi les siens. Elle félicite la population Malienne pour son courage et sa détermination à mener le pays vers des lendemains meilleurs après tant d’années de chaos politique et sécuritaire.

La Coalition JOTNA / Patriotes pour l’alternative.
ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 17 OCTOBRE 2020.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 17 =